Partager chaque semaine, sous forme de petite liste, un petit paragraphe par jour, des petits bonheurs, des petits riens qui font toute la diffĂ©rence et subliment le quotidien. Si le coeur vous en dit, faites-le aussi (sans obligation aucune de citer mon article, je ne suis certainement pas la première Ă  publier ce genre de billets…)

***

Lundi, une amie a envoyĂ© un message. Dieu m’avait placĂ©e dans son coeur, elle s’Ă©tait rĂ©veillĂ©e en pensant Ă  moi. Savait-elle que la journĂ©e Ă©tait difficile ? Que je m’Ă©tais levĂ©e le coeur et le corps lourds, que j’allais pleurer pour qu’ensuite tout aille mieux ?

Mardi, Habibi m’a emmenĂ©e au restaurant Ă  Caen. Un restaurant vĂ©gĂ©tarien/vegan dont je raffole pour sa cuisine, son atmosphère Ă  l’anglaise et pour son personnel tellement accueillant et gentil. Il m’a aidĂ©e Ă  choisir un diffuseur d’huiles essentielles. Et on a fini la journĂ©e allongĂ©s sur le sable de la plage de Ouistreham, Ă  se cacher du vent avant de dĂ©vorer un plat de saison : moules-frites !

Mercredi, on a pris un bain bien chaud avant qu’il ne reparte. Il y avait de la mousse qui volait et une odeur de lavande dans l’air. Je suis montĂ©e au Manoir après avoir observĂ© la moto s’Ă©loigner. Et j’ai regardĂ© les chevaux. Les poulains se roulaient dans l’herbe et j’ai souri. J’ai prĂ©parĂ© une tomate farcie aux protĂ©ines de soja. Je me souviens m’ĂŞtre endormie tĂ´t ce soir-lĂ .

Jeudi, après le service des petits-dĂ©jeuners et l’enlèvement du linge sale, j’ai pris une longue douche, je me suis parfumĂ©e et maquillĂ©e et j’ai rejoint Habibi le long de la Touques. Il m’a gardĂ© contre lui pendant notre balade le long de la plage, je lui ai tenu la main et embrassĂ© la joue au restaurant, et on s’est allongĂ© l’un contre l’autre en regardant le ciel quelques minutes. Puis il est parti, et j’ai tout fait pour retenir mes larmes.

Vendredi, des clients sont partis, et personne ne revenait. Je suis allĂ©e faire des courses, j’ai achetĂ© des fruits et des lĂ©gumes frais, j’ai feuilletĂ© mon livre de recettes du moment, Vegan par Marie LaforĂŞt, j’ai envoyĂ© un message Ă  ma Maman (ce que je n’avais pas fait depuis cinq jours) et elle a vite rĂ©pondu en mettant des petits coeurs dans son message. J’ai lu vos commentaires annonçant les changements Ă  venir sur le blog, et chacun de vos mots a Ă©tĂ© source de sourires, alors merci.

Samedi, j’ai fait un câlin Ă  Fluffy que j’ai trouvĂ© près du lit en me rĂ©veillant. Puis j’ai brossĂ© le poil roux clair et qui devient tout doux de Tigga qui ronronne sans arrĂŞt. Et j’ai retrouvĂ© Aunisse Ă  la rĂ©ception, allongĂ©e sur ma chaise, me faisant des clins d’oeil quand je me suis approchĂ©e. Pour le dĂ©jeuner, j’ai cuisinĂ© des pĂŞches dans du sirop d’Ă©rable avec des noisettes. J’ai rĂ©cupĂ©rĂ© une petite hutte en cĂ©ramique, Ă©lĂ©ment de dĂ©coration. J’ai passĂ© une soirĂ©e Ă  garder des petits bĂ©bĂ©s de 6 mois avec une copine qui avait besoin de sourires et de confidences. On a ri aussi. J’ai terminĂ© un roman, j’en ai commencĂ© un autre, en passant la chick-lit Ă  un polar scandinave.

Dimanche, les clients m’ont remerciĂ©e pour mon accueil. Je suis allĂ©e m’asseoir dans l’atelier de cĂ©ramique de N. pour manger ma salade et j’ai partagĂ© mon pain avec son chien. Je me suis achetĂ©e des gâteaux aux fruits Ă  la boulangerie que je vais manger après la rĂ©daction de cet article.

18953520_1291637320906032_2245455718565420813_o

 

Publicités

7 réflexions sur “Les petites joies de la semaine #1

Quelques mots de votre part :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

w

Connexion Ă  %s