Ton silence et mes cris.

Quelque chose s’est cassé. Je l’ai entendu, ce craquement. Il a résonné longtemps. Je ne sais pas quand, ni comment c’est arrivé. Je ne voulais pas le voir, ni le dire, ni l’écrire. Ce n’est juste plus la même chose. 

Je ne serais plus vraiment moi si je me taisais. Tu ne serais plus vraiment toi si tu n’écoutais pas. C’est pourtant difficile de te parler quand ton coeur se ferme. Alors je me mets à crier. Je m’en veux, à chaque fois. Mais comme à chaque fois, je ne sais pas faire autrement. Je me suis trop tue quand il aurait fallu qu’on entende ce que je n’arrivais pas à dire.

Quelque chose s’est cassé. Que tu ne peux pas réparer. Je ne te le demanderai pas. Vivre libre c’est aussi savoir ouvrir les yeux sur ce qu’il y a de difficile à affronter, accepter de ne pas savoir de quoi demain sera fait. Ou prendre des décisions difficiles en conséquence.

Je le sens déséquilibrée, comme sur le point d’être amputée. Parfois l’air n’atteint plus mes poumons, et je suffoque, je sens comme je me disperse, comme je nous perds, impuissante et fébrile.. 

Ton silence et mes cris, déchirante cacophonie…

Publicités

13 commentaires sur “Ton silence et mes cris.

Ajouter un commentaire

Quelques mots de votre part :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :