Instant magique.

C’est au coucher du soleil que tout se tait. C’est au coucher du soleil, alors que la lune de l’autre côté se lève que je retrouve mon âme d’enfant. Je me glisse sous les draps, lit douillet, et les paupières lourdes depuis plusieurs heures déjà tout doucement se ferment. A la bonne étoile, ce murmure, cette prière d’un espoir intact, d’un amour éternel.  

Publicités

Quelques mots de votre part :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :