Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Maman. Cette femme unique au monde qui m’a donné la vie, et donc sans qui je ne serai pas – Papa, si tu passes par ici, dans dix jours, c’est ton tour !

***

J’essaie de ne pas pleurer en écrivant ces mots. Non pas parce que je vais écrire des choses tristes, mais plutôt parce que je vais écrire des choses que je préférerais lui dire en personne. Mais voilà, travailler dans le tourisme signifie travailler l’été, et ne vivant pas dans la même région que ma famille, je suis limitée. Avec un peu de chance, la carte que j’ai dessinée – ou plutôt gribouillée – avec quelques mots d’amour devrait lui parvenir aujourd’hui, sinon demain.

Maman, aujourd’hui plus que n’importe quel autre jour, tu me manques. Tu me manques depuis des années, depuis les choses difficiles que nous avons dû affronter et que nous avons su dépassé. Tu me manques depuis que j’ai quitté la maison, et avec toi la petite fille que j’étais, mais ça arrive à tout le monde de grandir et de devoir dire au revoir à l’enfant que nous étions.

Je tiens de toi ma douce mélancolie et l’éclat de mon sourire, mon goût prononcé pour les plats salés et les films qui font pleurer. J’aime les motifs fleuris comme toi et les petits hauts en dentelle, les robes toutes simples, et les vestes à capuche. Et tant de choses encore…

Quand tu souris, ton visage s’illumine et chasse les nuages accumulés dans ta tête ; quand tu souris, il y a mon coeur qui fait des petits bonds parce que je me dis que tu es heureuse. Et tu ne peux pas savoir comme je veux que tu sois heureuse. Comme tu as su veiller sur moi, je veille sur toi de loin, je prie pour toi et pour que tu ailles bien.

Et plus les années passent, et plus je crois comprendre tes silences. Je me rapproche de toi, doucement. Je m’entends dire une chose de la même façon que toi, développer les mêmes petites habitudes. Il y a des choses que j’aime dans la vie qui me viennent de toi, et qui seront toujours là. Comme toi.

20170507_180959

Un jour, tu m’as dit « Je t’aime ». Je ne me souvenais pas l’avoir déjà entendu de ta part. J’ai compris alors que je ne t’avais pas perdue, que tu m’aimais toujours malgré tout ce qui pouvait nous séparer. A mon tour, je te l’écris : Je t’aime, Maman, de tout mon coeur et de toute mon âme.

Publicités

Une réflexion sur “Joyeux Anniversaire, Maman.

Quelques mots de votre part :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s