Journal d’une femme sensible #3

Il a disparu au coin du sentier, en colère, le visage tendu, le regard sombre. Et je n'ai pas bougé. Pétrifiée. Incapable de bouger. Fatiguée de toute cette tension qui s'accumulait en moi, sans réussir à rien exprimer de façon à être entendue. Comprise. Quand il est revenu, la colère a explosé, je n'ai su…

Publicités

Ce livre que je ne lirai pas jusqu’au bout.

Il y a quelques mois, j'entrais dans une librairie et repartais avec l'un des romans de Delphine de Vigan, "Rien ne s'oppose à la nuit". J'avais lu juste avant cet achat un autre de ses romans, découvrant ainsi sa plume avec "Un soir de Décembre". J'avais été saisie par le rythme du récit, j'étais emportée…

Petites joies instantanées #7

Un billet pour se souvenir des belles choses et les partager. * La rencontre avec Inuit et son arrivée à la maison, les premières balades, ses câlins débordant d'amour. * Passer 3 jours en Normandie avec la famille de Doudou, entre rires et gourmandises, petits moments avec les amis, et promenades en amoureux. * Un…

Ainsi soit-il.

Quoi qu'il puisse se passer, n'oublie pas que tout va bien. La Vie. Un corps. Une âme. Parfois tout ne fonctionne pas comme on le voudrait. À ne pas confondre avec "pas comme il faudrait". La Vie et les histoires des uns et des autres nous ont appris que chaque corps est différent et propre…

Journal d’une femme sensible #2

Il était là. Allongé sur le sable. Immobile. Jusqu'à ce que je m'approche sans pouvoir retenir mes larmes. Le bonheur de le revoir. Ce phoque, incarnation de la vie marine sauvage, sur ce petit morceau de sable. Agenouillé sur un des rochers, je me suis surprise à l'observer durant une bonne dizaine de minutes. Sentant…

Journal d’une femme sensible #1

[Nouvelle rubrique faite de pensées couchées sur le papier. Dont j'ignore aujourd'hui la régularité des publications. Qui participe à la conception de ce blog qui se veut à l'image d'un journal intime.] Maman vient de disparaître au bout du couloir. Autour de moi, la symphonie des voix mêlées aux claviers d'ordinateur sur lesquels on frappe…

Les clés du bonheur.

Une petite rue à sens unique et une vieille maison de pêcheurs. À quelques pas, se dresse le clocher de l'église. Au coin de la rue opposée, la boulangerie et ses odeurs de pain sorti du four, baguette croustillante et tiède, pains au chocolat fondant. Dans ma poche, deux jeux de clés. 6 clés en…

La mer du Nord.

Ce n'est pas juste le vent salé et l'air iodé. Ce n'est pas juste le sable fin, la caresse du soleil et les embruns. Ce n'est pas juste cette étendue d'eau à perte de vue. C'est le souvenir de ces sauts à pieds joints au dessus des vagues en riant aux éclats et en tenant…