Après l’espoir, le choc.

Samedi inquiet. Les mots sortaient de travers. La fatigue déformait mes traits. Qu'allons-nous faire ? Dimanche stressé. Caché sous un sourire. Traduit dans des gestes imprécis. Que se passerait-il alors ? Le soleil caressait ma peau. Tu regonflais les pneus des vélos. Ils prenaient la poussière, là, reposant contre le mur. Je me suis mise à rire,... Lire la suite →

Publicités

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑